Une année pour se construire

Découvrez le témoignage d’un jeune de Solidarcité du groupe de cette année.

« Je ne me sentais pas bien à l’école, jusqu’à être en décrochage scolaire. Un jeune ayant fréquenté le projet m’en a parlé : il disait que l’ambiance était bonne et qu’on y construisait des projets pour l’avenir. J’ai passé les deux entretiens d’admission avec les éducateurs. Ils avaient l’air à l’écoute et ça m’a tenté. On a commencé l’année le 20 septembre, il y avait même du café et des biscuits (uniquement parce que c’était le 1er jour). Très vite, le 1erchantier est arrivé : on a remis en peinture deux pièces d’une crèche à Marchienne Docherie. L’esprit d’équipe s’est installé et on n’avait pas trop de pression : on avait le temps de comprendre et d’essayer. Par la suite, nous sommes allés jusqu’à Tamines pour un chantier pour un chantier d’entretien d’espaces verts. Tronçonner, débroussailler, ça prend du temps et cette semaine on doit terminer le chantier. Entretemps, nous sommes allés à Namur manifester contre la pauvreté. C’était une bonne cause même si je pense que ça ne changera pas grand-chose. Avant les vacances de Toussaint, nous sommes partis en séjour à Sautour dans un gîte. Ça a resserré nos liens. Aujourd’hui, c’est la rentrée et j’ai hâte de découvrir les prochaines activités ».

Les commentaires sont fermés.